La visite effectuée à Aïn el-Tiné par l’ambassadeur d’Arabie saoudite au Liban, Walid Boukhari, avait pour objectif de féliciter Nabih Berry pour sa réélection à la tête du Parlement pour un septième mandat consécutif, croit-on savoir de sources concordantes.

Bien que les questions soulevées n’ont pas été dévoilées, certains observateurs assurent que cette démarche vise à renforcer les relations entre les différentes entités libanaises, principalement entre les sunnites et les chiites. Et ce après le dialogue sunnito-chiite qui a eu lieu en 2016 à Aïn el-Tiné, entre le Courant du Futur et le Hezbollah, sous le parrainage de Nabih Berry.

C’était la seule initiative dans ce sens à l’ombre de la guerre au Yémen et des tensions en Irak. Selon les milieux de l’ambassade d’Arabie, aucun autre objectif n’est lié à cette visite.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !