Un incendie s’est déclaré mercredi soir au niveau de l’aléoduc irakien dans le secteur de Abdé, au Akkar non loin de la frontière avec la Syrie. A l’origine du feu, une fuite d’une brèche due à un acte de sabotage. La Défense civile est accourue sur les lieux pour essayer de l’éteindre.

Les incidents se répètent depuis quelques mois au niveau de cet aléoduc désaffecté qui relie la ville de Kirkouk à la raffinerie de Tripoli. Des vandales s’adonnent régulièrement à des opérations de sabotage dans l’espoir d’en retirer du carburant, en dépit des appels répétés des forces actives de la région à sécuriser ces infrastructures. Il y a quelques mois, des champs du Akkar avaient été inondés par du carburant là où le pipeline avait été perforé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !