L’Ukraine continue de rechercher les auteurs des crimes commis par l’armée russe depuis le 24 février. Plus de 8 000 enquêteurs sont mobilisés sur le terrain. A Boutcha, théâtre d’un génocide selon le président Volodymyr Zelensky, les témoignages sont glaçants. Les procureurs ukrainiens ont déjà recensé à travers le pays plus de 15 000 dossiers relevant potentiellement de crimes de guerre. Un rapport doit être présenté au Conseil des droits de l’homme en septembre.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !