Le député Michel Moawad, candidat souverainiste à l’élection présidentielle, pourra compter dès jeudi 24 novembre, sur les voix des deux députés du parti Taqaddom, Najat Aoun Saliba et Mark Daou.

Ici Beyrouth a appris que Mark Daou et Michel Moawad s’adresseront à la presse avant la septième séance électorale de jeudi pour expliquer les détails de leur accord. Mme Najat Saliba, l’autre députée de ce parti, ne participera pas à la réunion parlementaire car elle se trouve à l’étranger.

M. Daou et Mme Saliba, qui font encore partie du bloc du Changement, emboîteront ainsi le pas à leur collègue Rami Finge, et au député Waddah Sadek (sorti le 24 octobre du groupe), qui ont voté au cours des dernières séances en faveur de M. Moawad.

Les deux députés de Taqaddom se seraient ainsi déplacés progressivement au niveau du vote, se démarquant pendant trois séances de leurs collègues de la contestation en votant " Liban nouveau ", pour trancher en fin de compte et voter pour M. Moawad.