Membre du bloc parlementaire de la République forte, le député Chawki Daccache, s’est en pris violemment lundi aux " forces occultes " qui ont attaqué et détruit, dans la nuit de dimanche à lundi, la stèle dédiée à la mémoire des martyrs de l’attentat contre l’Église Notre-Dame de la délivrance à Zouk, en février 1994 .

Dans un communiqué, M. Daccache a accusé les " forces occultes de ne rater aucune occasion de montrer leur lâcheté " et d’essayer de " semer la discorde "
" Cet acte lâche me rappelle ce qui a précédé l’attentat contre l’église et les jours difficiles qui ont suivi pour les Libanais libres ", a ajoute M. Daccache.

En février 1994, l’attentat à la bombe dans l’église Notre-Dame de la Délivrance de Zouk (Mont-Liban) avait fait 9 morts et 60 blessés.