Une femme sur deux estime que la protection des femmes devrait constituer une priorité et 94,7 % d’entre elles affirment qu’elles ont besoin d’être protégées en dehors de leur foyer. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par l’ONG Abaad, qui lutte en faveur des droits de la femme, dont les résultats ont été dévoilés à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes, fixée au 25 novembre. Elle s’inscrit dans le cadre de la campagne de seize jours d’activisme contre la violence basée sur le genre qui se poursuivra jusqu’au 10 décembre, date de la Journée internationale des droits de l’homme. Pour cette année, Abaad place sa campagne sous le thème " C’est toujours une priorité ", en référence à la protection de la femme.
L’enquête menée par téléphone a englobé 1 800 femmes libanaises (1 200), syriennes (400) et palestiniennes (200), âgées entre 18 et 55 ans et réparties sur l’ensemble du territoire. D’après ce travail, 96 % des femmes ayant subi une violence domestique en 2021 n’ont pas reporté cette violence aux autorités concernées. Seules 10 % des femmes victimes de violence ont eu recours aux autorités sécuritaires et judiciaires.
Toujours selon l’enquête deux femmes sur cinq ne reportent pas la violence qu’elles subissent " parce qu’elles craignent la réaction de leur bourreau " et 10 % d’entre elles ne le font pas parce qu’elles estiment qu’il ne s’agit pas d’une priorité à l’ombre de la crise qui sévit dans le pays. De fait, d’après ce travail près de 62 % des personnes interrogées estiment que les défis économiques restent en tête de liste des problèmes qu’elles doivent affronter.
Commentant ces résultats, Ghida Annani, directrice de Abaad, explique que plus de 310 appels de femmes sollicitant l’aide de l’ONG pour reporter une violence ont été reçues par mois sur la hotline. Elle insiste sur la nécessité de protéger les femmes " malgré les multiples crises que traverse le pays, d’autant que la violence a augmenté au cours des derniers mois ".

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !