Le ministre de l’Intérieur, Bassam Maoulaoui, s’est félicité vendredi du haut taux de participation des Libanais inscrits dans les pays arabes et en Iran au scrutin.

Jusqu’à 10 heures, 2.500 Libanais sur 30.930 inscrits dans ces pays avaient déjà voté, selon le ministère des Affaires étrangères, qui a signalé que le plus haut taux de participation a été constaté à Téhéran, en Iran. À midi, plus de 50% des personnes inscrites auraient déjà voté. Le taux le plus faible est observé à Bagdad, en Irak.

"C’est la première étape du processus démocratique", a-t-il déclaré lors d’une visite à la salle d’opérations au ministère des Affaires étrangères pour surveiller le déroulement du scrutin à l’étranger. "L’aspiration des Libanais au changement est grand et le taux de participation sera élevé", a-t-il déclaré, soulignant qu’aucun problème n’a été signalé dans l’inscription des électeurs.

M. Maoulaoui a en outre affirmé qu’il ne craint "aucun incident sécuritaire" le 15 mai. "Nous étudions la situation dans les différentes régions libanaises pour assurer la sécurité et nous serons prudents", a-t-il ajouté, notant que le travail se poursuit pour "assurer le courant 24 heures sur 24 heures".

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !