omar
  • Joumblatt dévoile à L’OLJ les dessous de son entretien avec le Hezbollah.
  • Turquie-Israël : la normalisation après une décennie en eaux troubles.
Alnahar (1)
  • Pas de percée gouvernementale, l’option du renflouement sur la table ; grève du corps de la magistrature en signe de protestation contre les difficultés d’ordre moral et matériel auxquelles sont confrontés les magistrats; la commission des Finances achève l’approbation du budget et tranche aujourd’hui les scénarii du ministère des Finances concernant les recettes et les dépenses.
  • Israël s’attend à la signature de l’accord nucléaire à Vienne prochainement.
  • La Turquie et Israël tournent la page de la tension et rétablissent leurs relations diplomatiques.
  • Le courant sadriste boycotte la réunion des chefs de file politiques organisée par Kazemi (Premier ministre irakien sortant).
  • Farid Makari (ancien député et vice-président de la Chambre, décédé mercredi): celui qui faisait preuve de fermeté et qui avait décidé de réclamer des comptes à lui-même.
Alshark Alaawsat
  • Damas répond à Biden en niant détenir le ressortissant américain détenu en Syrie ; renforts turcs au lendemain des attaques (de la Turquie) contre les Kurdes et les forces du régime.
  • Table ronde irakienne en l’absence des sadristes.
  • L’Otan veut une inspection sans délai de la centrale nucléaire ukrainienne ; Moscou limoge le commandant de la flotte de la mer Noire ; résistance derrière les lignes russes.
  • La Turquie normalise ses relations avec Israël et tranquillise les Palestiniens
  • Trump se venge de Liz Cheney et apporte la preuve de sa capacité à mobiliser les Républicains.
  • Le FMI : vision positive de l’économie saoudienne.
  • Les magistrats libanais entament une grève ouverte pour protester contre leurs mauvaises conditions de vie.
omar
  • La rencontre de Baabda (entre Michel Aoun et Najib Mikati, mercredi): temps perdu dans le bras de fer qui déterminera celui qui a le plus long souffle.
  • Le dollar douanier: tiraillements autour de la destruction de ce qui reste comme économie.
  • Table ronde irakienne en l’absence de (Moktada) Sadr: pas de solution en dehors des élections.
  • Kiev se prépare à tous les scénarii nucléaires.
Alakhbar (1)
  • L’initiative de Mikati (visant à résoudre la crise gouvernementale) n’est pas sérieuse ; augmentation de 13 fois du dollar douanier : vers un accroissement de l’inflation.
  • Ankara-Damas : un début difficile de normalisation.
Aliwaa (1)
  • Mikati face à deux choix : un gouvernement de trente ministres ou une crise constitutionnelle à la fin du mandat ; impôt progressif sur les salaires qui occulte la chute du pouvoir d’achat ; la grève des magistrats paralyse le Parquet et les tribunaux.
  • Le courant sadriste boycotte la réunion des blocs politiques, convoquée par Kazemi (Premier ministre irakien sortant).
  • L’Ukraine menace de démanteler un pont reliant la Russie à la Crimée.