Le commandant en chef de la Finul, le général Aroldo Lázaro, a présidé jeudi une réunion tripartite extraordinaire avec des hauts officiers libanais et israéliens, à Ras Naqoura, en dehors du cadre des réunions régulières. "En renouvelant le mandat de la Finul (le 31 août sur base de la résolution 2650 du Conseil de sécurité des Nations unies), le Conseil de sécurité a insisté sur l’importance de ces réunions", a déclaré le général Lázaro, soulignant que dans la résolution 2650, l’accent a été mis sur l’importance du mécanisme tripartite et les différentes parties ont été invitées à profiter de ce forum.

D’après un communiqué de la Finul, la réunion a été consacrée notamment à la situation au long de la Ligne bleue, et aux violations de l’espace aérien et terrestre (de la part de l’armée israélienne et du Hezbollah).

De son côté, le commandement de l’armée a précisé dans un communiqué que la réunion a porté sur "les violations israéliennes répétées des espaces aérien, terrestre et maritime libanais". "Le Liban a réitéré son attachement à la résolution 1701 du Conseil de sécurité et appelé l’ONU à faire pression" sur les Israéliens afin de "freiner leurs actions agressives", souligne le texte. La partie libanaise a enfin appelé au retrait des forces israéliennes de l’ensemble des régions libanaises qu’elles occupent.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !