La Finul, en coordination avec l’armée, a réussi jeudi soir à dégager un groupe de sept journalistes libanais et étrangers, dont des Iraniens, et leurs fixeurs du périmètre de tirs non loin de Houla, à la frontière sud avec Israël.

Les journalistes qui n’avaient apparemment pas prévenu les autorités compétentes de leur destination, se sont retrouvés au centre de tirs entre l’armée israélienne et le Hezbollah à Houla.

Un des fixeurs, dont l’identité n’a pas été révélée, a été tué lors des échanges de tirs d’armes automatiques. Une autre membre de l’équipe a été blessé.