Les violences ne faiblissant pas à Khartoum, de nombreux pays évacuent leurs ressortissants et personnels diplomatiques du Soudan. Ce 23 avril, c’était au tour des États-Unis, de la France, de la Turquie et de l’Italie.

Les États-Unis ont évacué leur ambassade à Khartoum, suivis par la France dimanche alors que les combats meurtriers entre armée et paramilitaires font rage depuis plus d’une semaine au Soudan.

La France a annoncé dimanche avoir commencé une " opération d’évacuation rapide " de ses ressortissants et de son personnel diplomatique. Des ressortissants européens et venant de " pays partenaires alliés " sont également pris en charge.

Le président américain Joe Biden avait annoncé plus tôt que l’armée avait " mené une opération pour extraire le personnel du gouvernement américain de Khartoum ".

Un " peu moins d’une centaine " de personnes dont plusieurs diplomates étrangers ont été évacuées au moyen d’une opération héliportée, a précisé un haut responsable du département d’État, John Bass. Mais pas les autres ressortissants américains, qui seraient plusieurs centaines au Soudan, dont l’évacuation n’est pas prévue " pour le moment ".

Le même jour, la Turquie a également annoncé commencer à évacuer ses ressortissants et ceux de " pays tiers ". L’évacuation des ressortissants turcs de deux quartiers de Khartoum et de Wad Madani, à 200 kilomètres au sud, était initialement prévu dimanche matin à partir de 6h00 (4h00 GMT).

Mais l’évacuation du quartier de Kafouri, dans le nord de Khartoum, a été reportée " jusqu’à nouvel ordre " à cause d’une explosion survenue dimanche matin près d’une mosquée désignée comme le lieu de rassemblement, a annoncé sur Twitter l’ambassade de Turquie à Khartoum.

Quelque 600 ressortissants turcs vivent au Soudan.

L’Italie a affirmé vouloir faire de même peu après. " Nous travaillons à une fenêtre d’opportunité pour partir de Khartoum, qui pourrait avoir lieu aujourd’hui, dimanche 23 avril ", a affirmé une unité de crise du ministère des Affaires étrangères italien.

" Le point de rassemblement sera d’ici 12H00 à la résidence de l’ambassadeur ", a-t-elle ajouté, précisant que cette opération d’évacuation était organisée en collaboration avec le ministère italien de la Défense.

Avec AFP

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !