Les prix Pulitzer ont récompensé le New York Times et l’Agence Associated Press pour leur couverture de la guerre en Ukraine. Les prix Pulitzer comptent parmi les récompenses les plus prestigieuses au monde.

Le journal New York Times et l’agence de presse Associated Press ont été distingués lundi pour leur travail sur la guerre en Ukraine par les prix Pulitzer, les récompenses les plus prestigieuses de la presse américaine.

L’un des plus importants médias du monde, le New York Times (NYT) et ses journalistes, ont remporté le Pulitzer du " reportage international " pour leur " couverture inébranlable de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, notamment une enquête de huit mois sur les morts ukrainiens de Boutcha et sur l’unité russe responsable de ces tueries ", a annoncé dans un message vidéo Marjorie Miller, administratrice des Pulitzer.

Les procureurs ukrainiens affirment que les forces russes ont tué quelque 1 400 civils dans le secteur de Boutcha, au nord de Kiev, où des corps ont été découverts après le retrait des troupes de Moscou fin mars 2022.

Boutcha est devenue le symbole des crimes de guerre commis par l’armée russe depuis le début de l’invasion de l’Ukraine en février 2022.

Quant à l’agence de presse américaine AP, elle a remporté le prix " service public " pour un reportage " courageux " sur le siège de la ville ukrainienne de Marioupol.

Symbole de la résistance ukrainienne, cette cité portuaire dans le sud-est du pays a été assiégée et bombardée pendant de longues semaines par les forces russes au début de l’invasion.

AP a également gagné un Pulitzer " breaking news photo " pour ses images " uniques " du début du conflit, il y a 14 mois.

D’autres médias américains renommés, le Los Angeles Times et le Wall Street Journal ont été distingués pour leurs enquêtes sur des scandales politiques et financiers aux États-Unis.

Les prix Pulitzer sont administrés par l’université new-yorkaise Columbia, à Manhattan, et l’an dernier, les journalistes ukrainiens avaient été récompensés pour leur " courage " avec un Pulitzer spécial.

Marie de La Roche Saint-André, avec AFP

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !