Le ministre libanais de l’Intérieur, Bassam Maoulaoui, a annoncé mardi la saisie d’une nouvelle cargaison de Captagon dissimulée dans des caisses de thé " probablement " destinées à l’Arabie saoudite. " Un travail minutieux a conduit à la saisie de cette cargaison partie du port de Beyrouth ", a-t-il expliqué, au cours d’une conférence qu’il a tenue au siège la direction générale des Forces de sécurité intérieure. Selon lui, la cargaison était en route vers Togo et devrait être acheminée vers les pays du Golfe, " probablement l’Arabie saoudite ".
Les comprimés de Captagon étaient cachés dans sept tonnes de thé dissimulés dans des caisses en carton, a précisé M. Maoulaoui soulignant que la cargaison " a été récupérée dans les eaux territoriales libanaises ". " L’opération n’aurait pas réussi sans le suivi et le travail sérieux " des Forces de sécurité intérieure, a-t-il encore insisté.
Par ailleurs, M. Maoulaoui a affirmé qu’il suivait de près le dossier relatif à l’accès des agents des FSI aux soins médicaux. " Je n’accepte pas qu’ils en soient privés ", a-t-il insisté.