Avec une nouvelle démonstration de Jamal Musiala, joueur offensif en forme de Munich en ce début de saison, le Bayern a signé une deuxième victoire en dominant Wolfsburg (2-0) et conserve son fauteuil de leader à l’issue de la deuxième journée de Bundesliga.

Les hommes de Julian Nagelsmann n’auront finalement laissé la tête du championnat que 45 heures, le temps que Dortmund renverse Fribourg (3-1) vendredi soir dans le Brisgau et que le Bayern offre une nouvelle partie sans faute dimanche en fin d’après-midi.

Après deux journées de Bundesliga, il n’y a déjà plus que deux équipes avec deux victoires au compteur, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, prémices d’un duel à venir entre le BVB et le Bayern dans la quête de la Meisterschale, le trophée remis en fin de saison au champion.

Dans une Allianz Arena bercée par un vent qui a fait tourner les deux éoliennes entourant le stade, le Bayern a pris son temps en ce dimanche estival sous une trentaine de degrés, contrairement à leurs deux premiers matches (Supercoupe contre Leipzig 5-3 et à Francfort en championnat 6-1), où le premier but était tombé dans les dix premières minutes.

Après une demi-heure brouillonne au cours de laquelle Sadio Mané s’est logiquement vu refuser un but pour hors-jeu par la VAR et Benjamin Pavard a vu sa tête repoussée par la transversale sur corner, le Bayern a trouvé une première faille dans la défense de Wolfsburg.

Accroché sur son contrôle orienté, Jamal Musiala a poursuivi son action, et d’une frappe sèche du droit à une vingtaine de mètres imparable pour Koen Casteels dans les buts de Wolfsburg (33e).

Deux buts refusés par la VAR pour Mané

Le jeune international allemand (19 ans, 15 sélections) est l’homme fort offensivement de ce début de saison du Bayern, insaisissable en Supercoupe sur la pelouse de la Red Bull Arena, et déjà trois buts en Bundesliga, en tête du classement des meilleurs buteurs.

En pleine confiance, comme en témoignent son " aile de pigeon " ou sa " Madjer " tentées en toute décontraction, Musiala confirme toutes les attentes placées en lui, alors que le sélectionneur allemand Hansi Flick compte sur lui pour la Coupe du monde au Qatar en décembre.

Dans le dernier quart d’heure de la première période, le Bayern a fait le siège du but des " Loups ", Pavard décochant une frappe des 25 mètres qui prenait la direction de la lucarne mais a été sortie par Casteels. Et Thomas Müller a doublé la mise juste avant la pause, déviant astucieusement un tir de Joshua Kimmich (43e).

En seconde période, Sadio Mané a une nouvelle fois vu la VAR annuler un but, pour une position de hors-jeu plus serrée que sur le premier. Il a laissé sa place pour les dix dernières minutes au Français Mathys Tel. Les décuples champions d’Allemagne en titre ont géré leur seconde période alors qu’à partir de la fin août un rythme de deux matches par semaine jusqu’au Mondial attend le Bayern.

Un quart d’heure avant le coup d’envoi de la rencontre, les six vice-championnes d’Europe allemandes du Bayern, dont Guilia Gwinn, Klara Bühl ou Lina Magull, ainsi que la championne d’Europe anglaise Georgia Stanway, recrue estivale à Munich, ont été célébrées sur la pelouse de l’Allianz Arena.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !