Le Qatarien Nasser Al-Attiyah (Toyota), en auto, et l’Australien Daniel Sanders (KTM), en moto, ont remporté samedi entre Jeddah et Ha’il en Arabie Saoudite le prologue du Dakar-2022, marqué par l’explosion deux jours plus tôt d’une voiture d’assistance.
Le pilote français du véhicule Philippe Boutron a été blessé par cette déflagration survenue jeudi près de Jeddah (centre-ouest) et a été opéré en Arabie Saoudite avant d’être rapatrié en France, a annoncé samedi l’organisation de la course. " Son état est en cours d’amélioration ", a précisé ASO dans un communiqué.
Le ministre saoudien de l’Intérieur a écarté dans un tweet tout " soupçon d’ordre criminel " pour expliquer cet " accident ", alors que ASO déclarait plus tôt dans un communiqué que " la police saoudienne " envisageait toutes les possibilités " y compris celle d’un acte malveillant ".
Lors du prologue samedi, l’Espagnol Carlos Sainz, double champion du monde des rallyes et triple vainqueur du Dakar, a placé sa nouvelle Audi hybride à la deuxième place chez les autos, à 12 secondes d’Al-Attiyah. Le Sud-Africain Henk Lategan (Toyota) a terminé 3e.
C’était la première fois qu’un véhicule équipé de moteurs électriques prenait le départ de la course. Stéphane Peterhansel, détenteur du record de victoires dans l’épreuve (14 succès, dont six à moto) et 14e du prologue, pilote l’un des deux autres buggies hybrides engagés par Audi.
Trois autres favoris, le Français Sébastien Loeb (Prodrive), 5e, l’Espagnol Nani Roma (Prodrive), 7e, et le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota), 8e, ont également fini à moins d’une minute d’Al-Attiyah.
" Je n’ai pas forcé, je ne voulais pas tout perdre dans la première étape (…) La stratégie, c’était d’essayer de faire un temps pour pouvoir choisir notre position pour demain ", a expliqué Loeb.
En moto, la victoire est revenue à l’Australien Daniel Sanders (KTM).
Quatrième du classement final pour son premier Dakar en 2021, le pilote KTM de 27 ans a frappé d’entrée, avec une minute d’avance sur le Chilien Pablo Quintanilla (Honda) et 1 min 55 sec sur Ross Branch (Yamaha).
Le tenant du titre, l’Argentin Kevin Benavides (KTM), s’est classé quatrième de ce prologue destiné à déterminer l’ordre des départs pour dimanche. Le premier Français, Adrien Van Beveren, a pris la sixième place.
Le rallye-raid Dakar-2022 s’est élancé samedi pour plus de 8.000 km en deux semaines dans les sables d’Arabie Saoudite.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !