omar
  • Poutine brandit la menace nucléaire
  • Le pari de faire de Beyrouth le lieu "d’un très grand rendez-vous culturel".
  • Condamnations internationales de la répression en Iran
  • Les banques resteront fermées jusqu’à nouvel ordre
Alnahar (1)
  • Washington veut accélérer la conclusion de l’accord sur la délimitation des frontières ; la crise du secteur bancaire se complique
  • Le Fonds Monétaire International dénonce la lenteur des réformes et insiste sur la protection des petits déposants
  • Le ministre de l’Intérieur contre toute confrontation entre les forces de l’ordre et les déposants ; grève ouverte des banques
  • Poutine accentue son défi à l’Occident : mobilisation partielle et menace du recours au nucléaire
  • La vague de protestations s’étend en Iran ; Raïssi (le président iranien) : Nous ne cherchons pas à avoir l’arme nucléaire.
  • Une médiation saoudienne débouche sur la libération par la Russie de prisonniers, dont des Américains et des Britanniques
Alshark Alaawsat
  • Poutine proclame la mobilisation ; Biden l’accuse de chercher à "éradiquer l’Ukraine"
  • Kiev demande à l’Occident d’accroître son aide ; l’Otan rejette la "guerre nucléaire" ; Pékin insiste sur le dialogue
  • Les protestations s’étendent en Iran et le nombre de victimes s’accroît
  • Une médiation saoudienne débouche sur la libération de dix prisonniers liés à la crise ukrainienne
  • La Chambre des Représentants avalise un projet pour faire face au Captagon en Syrie
omar
  • Le FMI se plaint du pouvoir devant le pouvoir : les voleurs ne sont autres que ceux qui protègent contre le vol.
  • Mikati a assuré une couverture internationale à son gouvernement ; Bassil se résigne à accepter la formation (du gouvernement) et le départ de Baabda.
  • Les banques restent fermées jusqu’à ce que les mesures de sécurité soient assurées ; les médicaments subventionnés sont les plus touchés.
  • Poutine a recours au chantage nucléaire ; Biden dénonce une position "impertinente"
  • Les manifestations se multiplient en Iran : À bas le régime
Alakhbar (1)
    • Russie-Occident : la guerre maintenant
    • Israël et les alliés de Ryad : ciblage médiatique sur le fuel ; le FMI s’enquiert des pertes ; les forces de sécurité au service des banques
    • Une mouture de l’accord établie par Hochstein sera soumise dans les prochains jours : une nouvelle victoire de la résistance
Aliwaa (1)
    • Le Fonds Monétaire International fait assumer au Parlement et au gouvernement la responsabilité du retard d’un accord sur l’aide au Liban.
    • Les banques aggravent la crise de confiance en prolongeant la fermeture ; la mouture de l’accord sur la délimitation des frontières entre dans le bazar de la Knesset.
    • La médiation de ben Salmane aboutit à la libération de prisonniers de guerre entre l’Ukraine et la Russie ; parmi les prisonniers, qui sont arrivés à Ryad, figurent deux Américains, 5 Britanniques, un Marocain, un Suédois et un Croate.
    • Biden : Les menaces de la Russie sont une violation de la Charte des Nations-Unies
    • Gantz (le ministre israélien de la Défense) accuse l’Iran d’acheter le Liban avec du pétrole