Les parents des enfants confiés à la garderie Garderêve ont observé un sit-in devant le poste de police de Jdeidé. Ils demandent à ce que les employés et responsables de la garderie, accusés de maltraitance suite à la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux, reçoivent une sentence à la hauteur de la gravité des faits. De même, ils appellent à ce que les enfants bénéficient d’un suivi psychologique et médical aux frais de l’État.