Accéder à la Place de l’Étoile est à nouveau, en principe, permis aux Libanais. Lundi matin, à la demande de plusieurs députés issus de la contestation d’Octobre 2019 nouvellement élus, le président de la Chambre Nabih Berry a accepté de faire retirer les blocs de bétons et fils barbelés qui bloquaient les accès du Parlement depuis les manifestations, parfois violentes, des deux dernières années.

Dans l’après-midi, les travaux ont débuté sous la supervision du ministre de l’Intérieur Bassam Maoulaoui. L’opération a été interrompue à cause d’une coupure du courant électrique et devrait reprendre mardi matin. Reste à savoir si tous les blocs de bétons dans le périmètre de la Chambre et du Sérail seront retirés ou si les politiciens demanderont de garder quelques-uns pour des " raisons de sécurité ".

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !