Seize candidats, dont cinq franco-libanais, se présentent aux élections législatives françaises dans la Xe circonscription des Françaises et des Français établis hors de France, prévues pour les 5 et 19 juin 2022 prochains.

Les élections législatives françaises de 2022 dans les onze circonscriptions des Françaises et Français établis hors de France auront lieu les 5 et 19 juin 2022, afin d’élire les députés de la XVIe législature de la Ve République. En effet, à la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives ont été créées hors de France, pour permettre aux Français de l’étranger d’élire leurs députés à l’Assemblée nationale. Ces onze députés, répartis sur chacune des onze circonscriptions, seront élus selon les mêmes modalités (scrutin uninominal majoritaire à deux tours) et disposeront des mêmes pouvoirs que les députés élus sur le territoire français.

C’est dans ce cadre que seize candidats, dont cinq franco-libanais, se disputeront le siège de la Xe circonscription, qui comprend 49 pays du Moyen-Orient (dont le Liban), d’Afrique et de l’océan Indien.

Caline Maaraoui est une candidate libre et indépendante. Juriste de formation et directrice du service juridique de l’Autorité de contrôle des marchés financiers au Liban, cette mère de trois enfants s’engage à représenter et servir ses compatriotes établis dans les 49 pays de la circonscription, de manière concrète, indépendante et efficace. Son action politique se traduira en défendant les intérêts des Françaises et des Français établis hors de France, qui font face aux mêmes difficultés liées au pouvoir d’achat, à la protection sociale, à l’éducation, à l’insécurité, et à la fermeture des comptes bancaires en France pour les résidents en Afrique ou au Moyen-Orient. Elle compte bien porter leur voix au sein de l’Assemblée nationale. Mme Maaraoui habite le Liban et ne l’a jamais quitté, un atout majeur qui la distingue de ses concurrents, puisqu’elle connaît et vit au quotidien les problématiques de la circonscription.

Ali Hojeij est un adhérent du parti Horizons, crée par l’ancien Premier ministre français Édouard Philippe. Avocat au barreau de Paris, sa candidature s’inscrit en soutien de la majorité présidentielle et revendique une investiture populaire. Son programme s’articule surtout autour des Français établis à Madagascar, avec des propositions générales concernant l’éducation, la santé et le pouvoir d’achat de la circonscription.

Élisabeth Darvish est investie par la liste Avec le président Emmanuel Macron. Avocate de droit international et basée en France, sa candidature vise essentiellement à promouvoir la nouvelle dynamique initiée par le président français entre la France le continent africain et le Moyen-Orient. Son programme prévoit des propositions relatives au rapatriement en cas de violences conjugales, la scolarisation gratuite des enfants de Français de l’étranger et des mesures de protection sociale.

Georges Azar est investi par Reconquête!, le parti d’Éric Zemmour. Cet expert-comptable, commissaire aux comptes, et magistrat consulaire au tribunal de commerce de Paris articule son programme autour de la " discrimination fiscale ", problématique à laquelle il voudrait faire face, en défendant l’entrepreneuriat et l’équité fiscale; et en rejetant le traitement différencié des Français établis hors de France.

Chantal Moussa est engagée dans la France Insoumise et NUPES (Nouvelle union populaire écologique et sociale) depuis trois ans en tant que responsable de coordination à partir du Liban. Cette enseignante, chercheuse et professeure de lycée, axe son action politique autour des services publics, de la diplomatie et de l’égalité.

Qui de ces cinq Franco-Libanais succèdera éventuellement à Amélia Lakrafi, la députée sortante et candidate de La République en marche (LREM), qui a brillé par son absence et son manque d’assiduité à l’Assemblée nationale? Rendez-vous le dimanche 5 juin, date du premier tour des élections législatives pour les Français résidants hors de France.

 

Onze candidats (hormis les cinq Franco-Libanais) se présentent dans la Xe circonscription des Françaises et des Français établis hors de France. Il s’agit notamment de la députée sortante Amélia Lakrafi (La République en marche), Aurélie Pirillo (Les Républicains), Alain Taïeb (Indépendant), Déborah Raumain (Rassemblement national), Régina MalongaDucellier (Union des centristes et des écologistes), Sérilo Looky (Tous cœurs de France), Odile Mojon-Cheminade (parti Solidarité), Ubah Askar-Waberi (rassemblement souverainiste), Justin-Parfait Doudy (Indépendant), Viviane Zinzindohoue (Écologie au centre), et Caroline Dugué (Gauche républicaine et socialiste).

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !