L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a mis en garde contre le risque d’un " grave accident nucléaire " à la centrale de Zaporijjia, occupée par les forces russes en Ukraine. Des évacuations sont entamées.

Plus grande centrale nucléaire d’Europe, la centrale de Zaporjjia, aujourd’hui occupée par les forces russes en Ukraine, a de nombreuses fois, depuis le début du conflit ukrainien, été visée par des tirs. Craignant une catastrophe, l’AIEA a choisi l’évacuation de la zone environnante et notamment de la ville voisine où vivent la plupart des employés.

" La situation dans la zone proche de la centrale nucléaire de Zaporijjia devient de plus en plus imprévisible et potentiellement dangereuse ", avait ainsi averti le chef de l’Agence, Rafael Grossi, cité dans un communiqué de l’AIEA.

L’évacuation, concernant en priorité les enfants avec leurs parents, les personnes âgées et handicapées, ne va toutefois pas toucher les employés mêmes de la centrale nucléaire dont les effectifs avait déjà graduellement diminué depuis le début du conflit. La gestion du site est assurée par un nombre d’employés suffisant pour assurer la sécurité du site, déclarent les autorités russes.

Maissa Ben Fares, Avec AFP.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !