Les premiers échanges d’électricité sur le câble, long de 52 km, installé dans le Tunnel sous la Manche et reliant la France et le Royaume-Uni ont commencé le week-end dernier, selon l’exploitant du tunnel sous la Manche Getlink, se félicitant pour cette " première mondiale ".

Toutes les étapes préalables à la mise en service ont été finalisées et Getlink va pouvoir lancer ses opérations commerciales avec le gestionnaire de réseau de transport britannique National Grid et le français RTE. Les premiers échanges d’électricité via le câble, a-t-il encore indiqué.

Nommé " ElecLink ", le câble électrique tendu dans le tunnel entre la France et l’Angleterre dispose d’une capacité d’un gigawatt, soit " l’équivalent de la consommation électrique de 1,65 million de foyers ", selon le groupe.

" ElecLink contribuera à la sécurité d’approvisionnement et à la décarbonation de l’énergie consommée et permettra un accès à l’électricité au meilleur prix ", a-t-il assuré dans le communiqué.

Cette nouvelle interconnexion entre la France et le Royaume-Uni doit apporter un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros et un supplément d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 80 millions en année pleine selon des prévisions faites en février.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !