Les Norvégiennes ont décroché leur qualification pour les huitièmes de finale du Mondial féminin en atomisant les Philippines (6-0) dimanche à Auckland, éliminant de facto la Nouvelle-Zélande tenue en échec (0-0) par la Suisse, tandis que l’Allemagne a été surprise par la Colombie.

Portée par un triplé de Sophie Roman Haug (6e, 17e, 90e+5), la Norvège s’est hissée en 8es de finale, alors qu’elle partait en position d’outsider dans le groupe A derrière le pays co-organisateur et la Suisse. Finalement, le match nul entre les deux premiers du groupe a fait les affaires des " Sauterelles " nordistes.

Quasiment éliminées avec un petit point après deux journées, les Scandinaves doivent donc leur présence au prochain tour à leur feu d’artifice face à de modestes Philippines complètement dépassées. Caroline Graham Hansen (31e), Guro Reiten (53e sur penalty) et l’infortunée Alicia Barker, buteuse contre son camp (48e), ont également participé à ce festival offensif.

Au classement final, les coéquipières de la star Ada Hegerberg, restée sur le banc, doublent les Néo-Zélandaises grâce à une meilleure différence de buts générale (+5 contre 0). Une terrible désillusion pour le pays co-organisateur,

Les Scandinaves accompagnent la Suisse au prochain tour.

L’autre sensation du jour est venue du groupe F: l’Allemagne, double championne du monde (2003, 2007) a été surprise par la surprenante équipe de la Colombie qui a réussi l’exploit en s’imposant dans le temps additionnel (2-1). Mises sur les rails par la pépite Linda Caicedo (52e), les Sud-Américaines ont repoussé les assauts répétés des Européennes jusqu’en fin de match.

Alors que la capitaine Alexandra Popp avait remis les deux équipes à égalité à une minute de la fin sur pénalty, Manuela Vanegas a inscrit le but de la victoire au bout du bout (90e+7).

Avec ce succès, la Colombie a mis un pied et demi en huitième de finale alors que les Allemandes sont désormais reléguées en deuxième position et se trouvent sous pression avant l’ultime journée de la phase de poule jeudi.

L’autre surprise de la journée est la victoire du Maroc, novice dans la compétition, qui a battu la Corée du Sud (1-0), un peu plus tôt à Adélaïde. Les Lionnes de l’Atlas, entraînées par le Français Reynald Pedros, ont fait la différence en tout début de match, grâce à un but de la tête d’Ibtissam Jraidi (6e).

Jeudi prochain le Maroc aura l’occasion de disputer à l’Allemagne sa qualification pour les huitièmes de finale.

Programme des matches de lundi (heure de Beyrouth) :

Groupe C – 3e journée

(10h00) Costa Rica – Zambie

Japon – Espagne

Groupe B – 3e journée

(13h00) Irlande – Nigeria

Canada – Australie