Le leader Manchester City a repris provisoirement quatre points d’avance sur Liverpool en écrasant Watford (5-1) samedi lors de la 34e journée du championnat d’Angleterre, alors qu’Arsenal a mis la pression sur Tottenham en battant Manchester United (3-1).

Jesus régale Manchester City

Gabriel Jesus a pris de surprise l’Etihad Stadium, ce samedi, avec un quadruplé crucial pour les joueurs de Pep Guardiola, engagés dans un duel à distance avec les Reds pour le titre.

Le Brésilien, qui est arrivé au tout début de l’ère Guardiola, en 2016, et qui a longtemps été vu comme le possible successeur de Sergio Agüero à la pointe de l’attaque, a ainsi marqué quatre buts en 53 minutes après en avoir marqué seulement trois en 1455 minutes depuis le début de saison en championnat…

Il a ouvert le score dès la quatrième minute, lorsqu’un centre de Cancelo l’a trouvé dans une défense de Watford qui sait déjà qu’elle n’évitera sans doute pas la relégation. Il a de nouveau été à la réception d’un centre de Kevin De Bruyne (23e, 2-0), puis s’est octroyé un pénalty (49e, 4-1), avant de finir un une-deux avec le Belge (53e, 5-1).

Cette victoire constitue un galop d’échauffement idéal pour les Cityzens, avant la réception du Real Madrid, mardi, en demi-finale aller de la Ligue des Champions.

Arsenal confirme son regain de forme

Ce mois d’avril restera comme celui de tous les paradoxes pour les Gunners. Contre Manchester United (3-1), ils ont remporté leur deuxième victoire probante en trois jours après avoir battu Chelsea sur son terrain (4-2). Deux victoires contre deux membres du " Big Six " qui tranchent avec leur trois défaites précédentes, dans la première quinzaine du mois, contre des formations de seconde partie de tableau (Crystal Palace, Brighton et Southampton).

Arsenal a connu deux quarts d’heures difficile dans chaque mi-temps, mais l’ouverture du score très rapide de Nuno Tavares (3e) a permis aux Londoniens de ne jamais vraiment perdre le contrôle. Bukayo Saka a inscrit un penalty (32e) puis Granit Xhaka a offert la victoire aux joueurs de Mikel Arteta d’une frappe sèche splendide (70e).

En dehors de Cristiano Ronaldo, auteur de la réduction du score (34e) et impliqué sur quasiment chaque offensive percutante pour sa première apparition après la mort de son bébé, Manchester United a de nouveau été très désordonné.

Sans Harry Maguire à ses côtés, Raphaël Varane n’a jamais su rassurer sa défense, avec une série de montées à contretemps et d’alignements catastrophiques, dont Arsenal a su profiter.

Les Gunners, provisoirement quatrièmes avec trois points d’avance sur leur rival du nord de Londres Tottenham, se remettent dans la course aux places européennes à cinq matches de la ligne d’arrivée, dont deux déplacements chez les voisins de West Ham (1er mai) et surtout chez les Spurs (12 mai).

A noter également le match nul décevant du futur potentiel adversaire de l’Olympique de Marseille en Ligue Europa Conférence, Leicester, devant Aston Villa (0-0).

La journée se poursuit en fin d’après-midi avec le déplacement de Tottenham à Brentford, alors que Liverpool tâchera de revenir à un point de City, dimanche, en recevant son voisin Everton (18h30, Beyrouth), dans un match intéressant à suivre.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !