L’Américain Erriyon Knighton est devenu le quatrième homme le plus rapide de l’histoire sur 200 m avec son chrono de 19 sec 49/100e (vent: +1,4 m/s) samedi lors du meeting de Baton Rouge (Etats-Unis).

Knighton, 4e sur la distance lors des JO de Tokyo, a pulvérisé son propre record du monde juniors (19.84 en juin 2021 lors des sélections olympiques américaines) et il n’est plus qu’à 3/10e du record du monde du Jamaïcain Usain Bolt (19.19) qui date de 2009.

Seuls Bolt, son compatriote Yohan Blake (19.26) et la légende américaine Michael Johnson (19.32) ont été plus rapides que Knighton sur le demi-tour de piste. C’est dire le potentiel du jeune prodige.

Knighton est devenu la nouvelle sensation du sprint américain en 2021, en obtenant sa qualification pour les JO de Tokyo à seulement 17 ans, une précocité plus vue aux Etats-Unis depuis 1964.

Il est déjà plus rapide sur 200 m que des légendes de l’athlétisme américain comme Carl Lewis (19.75) et Tommie Smith (19.83).

A titre de comparaison, le meilleur chrono de Bolt sur 200 m avant ses 20 ans était de 19 sec 93/100e.

Knighton pourrait décrocher son premier titre seniors lors des Mondiaux-2022 qui auront lieu du 15 au 24 juillet à domicile à Eugene (Oregon), à condition de décrocher sa qualification lors des sélections américaines (23-26 juin) sur la même piste d’Eugene.

De son côté, le Botswanéen Letsile Tebogo, 18 ans, s’est emparé à Gaborone du record du monde juniors du 100 m avec un chrono de 9 sec 96/100e (vent: +1,9 m/s), améliorant d’1/100e le précédent record de l’Américain Trayvon Bromell datant de 2014.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !