Après n’avoir pris qu’un point sur les trois dernières journées et avoir vu s’envoler ses chances de jouer en Ligue des champions la saison prochaine, Manchester United s’est ressaisi en battant Brentford (3-0), lundi, en clôture de la 35e journée de Premier League.

Avec 58 points, les Red Devils sont 6e à cinq points d’Arsenal, actuellement 4e et dernier qualifié virtuel pour la C1, et à trois points de Tottenham (5e).

Mais ils sont aussi la seule équipe à avoir joué déjà 36 matches et n’ont donc plus que deux rencontres au programme contre quatre pour les Gunners et autant pour les Spurs. L’objectif C1 de Manchester United, s’il reste mathématiquement possible, dépendrait d’un invraisemblable concours de circonstances.

Pour leur dernier match de la saison à Old Trafford, encore marqué par des protestations contre les propriétaires américains, la famille Glazer, les Mancuniens se seront un peu fait pardonner une saison médiocre.

Dès la 9e minute, Anthony Elanga, l’une des rares satisfactions de la saison, est parti dans le dos de la défense et a redressé le ballon pour trouver Bruno Fernandes qui a reprise de volée et ouvert le score (1-0, 9e).

A l’heure de jeu, Cristiano Ronaldo, très en vue, a obtenu un pénalty qu’il a transformé lui-même (2-0, 61e). Avant de déclencher le fameux " Siuuu ", sa célébration fétiche, il pointé le doigt sur sa poitrine puis vers la pelouse d’Old Trafford, semblant exprimer très clairement qu’il n’avait aucune intention de jouer ailleurs qu’à Manchester United la saison prochaine.

Onze minutes plus tard, c’est Raphaël Varane qui a clos la marque sur corner (3-0, 72e). Tout simplement son premier but avec le club qu’il a rejoint cet été.

Les grandes manœuvres

Du côté de Brentford, Christian Eriksen a encore été la principale menace avec un centre parfait pour la tête d’Ivan Toney (22e) au ras de la transversale et un coup-franc lointain bien bloqué par David De Gea (55e). Le gardien espagnol a encore été bien présent pour repousser du pied une autre frappe de Toney (57e).

Mais cette dernière sortie à domicile de la saison, si elle a été réussie et a offert à des joueurs emblématiques que sont Nemanja Matic et Juan Mata de beaux adieux avant la fin de leur contrat, n’effacera pas la piètre qualité du jeu offert le plus souvent.

Au-delà de la nomination d’Erik Ten Hag au poste d’entraîneur à compter de l’intersaison, de vastes manœuvres sont en cours en coulisse pour remettre Manchester United dans la cour des très grands et la tâche est de taille.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !