Dans une interview accordée à la chaîne de radio locale " la voix de tout le Liban " (93.3), le ministre de la Santé Firas Abiad a déclaré qu’une liste de restrictions a été établie visant les non vaccinés afin de limiter autant que possible les cas-contact et d’augmenter le nombre de vaccinés. " Les taux que nous avons pu atteindre sont excellents ", a-t-il souligné.

M. Abiad a en outre révélé que " la question de la fermeture du pays est en cours d’étude ". " La réflexion est menée calmement, sur base des chiffres requis ", a-t-il précisé. Le ministre de la Santé a indiqué dans ce cadre que l’objectif recherché n’est pas le confinement, affirmant que la fermeture des écoles serait une mesure catastrophique. " Toutefois, si la situation s’aggrave, nous serons prêts à prendre des décisions, a-t-il relevé. Nos efforts actuels sont déployés pour éviter les fermetures. "