Le Dr Sami Richa, professeur et chef du département de psychiatrie à la Faculté de médecine (FM) de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ), est le premier psychiatre libanais à être élu à l’Académie nationale de médecine de France (ANM).

Le Pr Richa a été élu à l’unanimité comme correspondant étranger à l’ANM de France et admis dans la 4e division, section "Médecine et société".

Cette institution, fondée en 1820, est la plus prestigieuse assemblée de médecins en France. Elle a pour mission de fédérer les compétences et de promouvoir l’image de la France dans le monde à travers la santé. Ses rapports et positions sur des sujets médicaux sont souvent demandés par le gouvernement français et ont beaucoup de succès.

Il convient de préciser que le Pr Richa, âgé de 54 ans, est fondateur et ex-chef du service de psychiatrie à l’Hôtel-Dieu de France (HDF), service qu’il a dirigé pendant douze ans. Il est actuellement président du comité d’éthique de l’HDF et membre du Comité consultatif national libanais d’éthique. Détenant un doctorat, il est habilité à diriger des recherches en bioéthique. Le Pr Richa a été président de la Société libanaise de psychiatrie et a fondé l’Association francophone pour les malades mentaux (AFMM).

Ayant publié près de 150 articles scientifiques, il est aussi auteur de deux romans, Trois dont un de plus et Le monde ne va pas si mal.

Il est également auteur de trois essais, La psychiatrie au Liban, une histoire et un regard, Parler de la psychiatrie à mes filles et Manuel d’éthique en psychiatrie.

Son prochain ouvrage, intitulé 12 cas cliniques en éthique psychiatrique, sortira en France et au Liban en octobre.