L’Association libanaise pour les élections démocratiques (LADE) a enregistré des violations en série, du silence électoral de la part de multiples candidats et hommes politiques, au nombre desquels le président de la République Michel Aoun. LADE a également relevé un grand chaos dans certains bureaux de vote au Metn, ainsi que la remise de bulletins aux électeurs sans la suppression du numéro de série.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !