À Jezzine, les habitants de la ville sont satisfaits des résultats du scrutin du dimanche. Dans ce caza de Sud I, qui englobe en plus le caza de Saïda, les deux candidats maronites présentés par le Courant patriotique libre (CPL), Ziad Assouad et Amal Abou Zeid, ont perdu la bataille. Il en est de même pour Ibrahim Azar, député sortant proche du mouvement Amal et candidat maronite à l’un des deux sièges du caza de Jezzine.

Les personnes interrogées étaient nombreuses à dénoncer, sous couvert de l’anonymat, la non-implication du député Ibrahim Azar dans la chose publique. "Il n’a rien fait pour Jezzine et voter contre lui est notre façon de le sanctionner", ont-ils dit. D’autres applaudissent ces résultats qui constituent pour eux "un espoir de changement pour le meilleur".

Pour Joseph Skaff, candidat malheureux aux législatives et colistier d’Ibrahim Azar, "l’électorat chiite n’était pas très mobilisé". De plus, "les habitants du caza n’étaient pas très satisfaits de la gestion de la chose publique au cours des quatre dernières années", a-t-il précisé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !