Le ministre sortant des Affaires étrangères, Abdallah Bouhabib, a indiqué qu’il s’attend à un accord sur la question de la démarcation des frontières maritimes avec Israël en septembre. Il a souligné, dans un entretien avec la LBCI, que "les informations parvenues des Etats-Unis et des Nations Unies font état de progrès dans les négociations pour délimiter les frontières maritimes".

Le Premier ministre désigné Najib Mikati avait déclaré samedi avoir reçu des nouvelles encourageantes au sujet du dossier des frontières, ajoutant s’attendre à recevoir une réponse officielle à ce sujet.

Alors que le Liban affiche son optimisme, le nouveau Premier ministre israélien, Yaïr Lapid, a déclaré que le Hezbollah "est un obstacle à un accord entre le Liban et Israël sur la délimitation de leur frontière maritime". Cette déclaration intervient au lendemain de l’interception par l’armée israélienne de trois drones lancés par le Hezbollah en direction du champ gazier de Karish. Pour le Liban, le champ de Karish se trouve dans une partie des eaux contestées avec Israël. L’Etat hébreu estime lui qu’il est situé dans sa zone économique exclusive.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !