Le village frontalier de Qaa, bastion d’irréductibles melkites, est une fois de plus frappé au cœur. Ce village de Baalbeck-Hermel, cible d’attaques terroristes en 2016, se retrouve au centre de l’actualité en raison d’un crime odieux d’un autre ordre: un militaire à la retraite a commis des abus sexuels contre plusieurs mineurs du village.

Les habitants abasourdis ne cachent pas leur révolte. Voir leur village, qui a tant donné pendant la guerre, éclaboussé par un scandale d’abus sexuel leur est impensable. Cependant, ils sont plus que jamais déterminés, aux côtés du président du conseil municipal Bachir Matar, à poursuivre le prédateur allant même jusqu’à porter plainte contre lui. Pour eux, il est important que la lumière sur cette sordide affaire soit faite et que la justice suive son cours.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !