Le bombardement de l’hôpital baptiste Al-Ahli de Gaza a suscité la colère dans le monde entier. Au moins 200 personnes ont été tuées dans les frappes et des centaines de personnes sont toujours sous les décombres.