L’armée israélienne a déclaré avoir libéré une femme soldat israélienne, tenue en otage à Gaza.

La soldate israélienne Ori Megidish, prise en otage par le Hamas le 7 octobre, a été libérée lors d’une opération terrestre, a déclaré l’armée dans un communiqué. La soldate a subi un examen médical. Elle se porte bien et a rencontré sa famille, selon l’armée.

Le bureau du Premier ministre Netanyahu a publié une photo de Megidish sur laquelle on la voit entourée des membres de sa famille.

Plus tôt dans la journée de lundi, le Hamas a diffusé une vidéo montrant trois des plus de 230 personnes qui, selon Israël, ont été capturées par les militants lors des attaques du 7 octobre qui ont déclenché une guerre totale à Gaza.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a dénoncé les images angoissantes des trois femmes, affirmant qu’il s’agit d’une "propagande psychologique cruelle". Il a promis de "tout faire pour ramener chez elles toutes les personnes kidnappées et disparues".

Maria Chami, avec AFP