Frustré jusque-là, le Belge Jasper Philipsen a remporté sa première victoire sur le Tour de France cette année en s’imposant au sprint, lors de la 10e étape mardi à Saint-Amand-Montrond.

Le Slovène Tadej Pogacar conserve le maillot jaune à l’issue de cette journée sans intérêt pour le classement général, une longue procession jusqu’au bout de l’ennui.

C’est la septième victoire d’étape sur la Grande Boucle pour Philipsen qui avait surclassé les autres sprinteurs en 2023, mais restait muet depuis le départ à Florence.

Le coureur d’Alpecin a exprimé un soulagement après une semaine difficile et interminable, se félicitant de pouvoir enfin montrer sa force après avoir devancé l’Érythréen Biniam Girmay et l’Allemand Pascal Ackermann avec deux vélos d’avance.

Le Belge de 26 ans a été parfaitement emmené par son équipe et par le champion du monde Mathieu van der Poel qui l’a propulsé vers une victoire qui le replace dans la lutte pour le maillot vert, toujours en possession de Biniam Girmay.

" Il fait un Tour de France très fort, il est toujours largement en tête. On va essayer de faire le maximum " pour le rattraper, a souligné Philipsen qui avait ramené le maillot vert à Paris l’an dernier.

Pour le reste, l’étape a été très tranquille, une ode à la lenteur, sans événement marquant.

On comptait sur le vent pour animer la journée en favorisant des bordures comme celles qui avaient fracassé les espoirs d’Alejandro Valverde sur ces mêmes routes en 2013.

Mais il n’a pas soufflé assez fort pour encourager les équipes à tenter de piéger leurs rivaux.

Avec AFP

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !