Les golfeurs ayant pris part au premier tournoi de la ligue dissidente, organisé au début du mois à St. Albans près de Londres, seront exclus du Scottish Open et du Barbasol Championship, tous deux organisés du 7 au 10 juillet, et du Barracuda Championship, qui se tient en parallèle du British Open, du 14 au 17 juillet.

Le DP World Tour, anciennement connu sous le nom de European Tour, leur a également infligé une amende de 100.000 livres sterling (près de 117.000 euros) chacun.

Des joueurs comme les Anglais Ian Poulter et Lee Westwood ou l’Espagnol Sergio Garcia ont participé au tournoi inaugural du LIV, bien qu’ils n’aient pas reçu d’autorisation du DP World Tour pour le faire.

" Leurs actions ne sont pas justes pour la majorité de nos membres et sapent le circuit, c’est pourquoi nous prenons les mesures que nous avons annoncées aujourd’hui ", a expliqué le directeur général du DP World Tour, Keith Pelley, en faisant référence à ces golfeurs.

" Chaque action que l’on entreprend dans la vie a une conséquence et ce n’est pas différent dans le sport professionnel, surtout si une personne choisit d’enfreindre les règles ", a-t-il assuré. " C’est ce qui s’est produit ici avec plusieurs de nos membres ", a estimé le patron du circuit européen depuis 2015.

" De nombreux membres auxquels j’ai parlé ces dernières semaines ont exprimé le point de vue que ceux qui ont choisi cette voie leur ont non seulement manqué de respect, ainsi qu’à notre circuit, mais aussi à l’écosystème méritocratique du golf professionnel qui a été le fondement de notre jeu au cours du dernier demi-siècle et qui sera également la base sur laquelle nous construirons les 50 prochaines années ", a souligné Keith Pelley.

Le DP World Tour a également indiqué par ailleurs que toute participation ultérieure " sans l’autorisation requise " à la série LIV Golf, dont le prochain tournoi aura lieu à Portland (Oregon) la semaine prochaine, pourrait " entraîner des sanctions supplémentaires ".

Le 9 juin, le circuit américain (PGA) a banni dix-sept golfeurs ayant pris part au tournoi inaugural de la LIV, dont plusieurs grands noms du golf comme Phil Mickelson et Dustin Johnson.

Il a ensuite annoncé cette semaine vouloir notamment augmenter ses dotations pour contrer le circuit sponsorisé par le Fonds public d’investissement saoudien (PIF).

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !