Le front sud s’est de nouveau embrasé, mardi après-midi, à la suite de la mort d’Abou al-Fadl Karnbach, ancien garde du corps de Hassan Nasrallah, dans une frappe israélienne visant sa voiture sur la route Beyrouth-Damas.

La formation pro-iranienne n’a pas tardé à riposter à cette attaque, lançant une salve de roquettes en direction du Golan, ciblant la base de Kilaa. Selon la radio de l’armée israélienne, au moins deux personnes ont été tuées et une autre gravement blessée dans une attaque de missile visant un véhicule dans le Golan.

Le Hezb a également annoncé avoir ciblé des équipements de surveillance dans la position israélienne de Hadb Yarine, un bâtiment militaire dans la colonie de Manara et le commandement de la troupe 210 du Golan, dans la base de Nafah.

Par ailleurs, les médias de guerre du Hezbollah ont diffusé, mardi, une deuxième vidéo prise, selon eux, avec le drone Hodhod. La vidéo montre des images de reconnaissance aérienne de bases de renseignement, de quartiers généraux et de camps de l’armée israélienne dans le Golan. La formation avait publié une première fois en juin dernier des images enregistrées en territoire israélien par ce drone, qui fait, depuis, la fierté de la propagande hezbollahie.

Parallèlement, les frappes israéliennes contre les villages du Liban-Sud n’ont pas cessé. Des bombardements d’artillerie israélienne sur Rab el-Thalathine ont fait trois blessés, alors que d’autres attaques ont visé Aïta el-Chaab, Dhaïra, Alma el-Chaab, Touline, Rachaya et Fraydis.