La Fédération libanaise de basket a sanctionné Sporting et Sagesse pour différentes raisons, suite aux incidents qui ont eu lieu pendant le match qui les a opposés dimanche. Les deux clubs ont fait appel des sanctions.

La Fédération libanaise de basket a décidé de sanctionner Sporting et Sagesse pour différentes raisons, suite au derby qui les a opposés dimanche et qui s’est terminé par une bagarre entre les supporters de Sporting et les forces de l’ordre.

La Fédération a d’abord donné gain du match à Sporting par le score de vingt à zéro, en raison du fait que Sagesse a refusé de reprendre le match après les incidents qui se sont produits.

Les sanctions à l’égard de Sporting ont forcément été plus sévères, avec une suspension de son public pour six matches avec, de surcroît, l’obligation de jouer ces rencontres sur terrain neutre. De plus, le club a été sanctionné à payer une amende de 500 dollars.

La Fédération a également sanctionné des responsables administratifs des deux clubs, les interdisant de stade pour la saison actuelle, ainsi que la saison prochaine. La Fédération a aussi demandé aux autorités de sécurité d’ouvrir une enquête sur les incidents.

Les deux clubs ont décidé de faire appel de ces sanctions. La rapidité de la procédure sera importante pour éviter que le championnat ne s’enlise dans une longue crise qui sapera le renouveau du basket libanais cette saison.

La violence dans les stades n’est pas un phénomène nouveau au Liban. D’ailleurs, ce fléau entache le sport mondialement, quel que soit le stade de développement du pays. Ainsi des pays très développés comme l’Allemagne et la France sont encore victimes de cette tare. Mais ces pays ont tout de même parcouru un certain chemin pour endiguer ce problème. Le meilleur exemple est le Paris Saint-Germain qui, après avoir longtemps souffert de la violence de ses supporters, a mis en place à la fin des années 2000 le plan Leproux pour pacifier son stade. Ce plan a pavé la voie à l’investissement des Qataris au PSG. Ces derniers ne se seraient jamais associés à une équipe dont les supporters ont une mauvaise image.

Sporting et Sagesse, les clubs les plus populaires de l’élite, sont les deux cadors du championnat libanais depuis 30 ans. Ils doivent être les pionniers en matière de lutte contre la violence. Ces deux clubs doivent avoir la responsabilité de connaître un par un leurs supporters pour interdire de stade les fauteurs de troubles. Ce travail pour mieux connaître son public doit être fait avec la coopération des autorités publiques.

Le format du "Final 8" pour la saison prochaine avalisé

Avant ces incidents, deux mesures importantes et positives pour le basket libanais avaient été annoncées par la Fédération:

La première étant la permission pour les clubs de l’élite de pouvoir compter deux joueurs étrangers dans leurs rangs au cours de la saison prochaine, ce qui permettra de relever encore plus le niveau du championnat et exposera les meilleurs joueurs libanais à une plus grande compétitivité qui servira à terme le développement de l’équipe nationale.

La deuxième concernant le changement du format de la compétition, avec l’adoption du "Final 8" pour la saison 2022-2023. Cette mesure présente l’avantage d’impliquer l’ensemble des équipes de l’élite dans les rencontres du championnat jusqu’à la dernière journée. En effet, les failles du système actuel du "Final 4", ont généré cette saison, en fin de championnat, des rencontres sans enjeu sportif, qui ont entraîné un désintérêt du grand public et des scores fleuves.

Les autres matches de la 21ème journée  

Avant l’affiche Sporting-Sagesse, quatre matches avaient eu lieu dans le cadre de la 20ème journée du championnat. La principale affiche opposait Hoops à Champville dans la lutte pour l’honorifique cinquième place. Les Metniotes ont montré beaucoup plus d’agressivité dans ce match qu’ils ont remporté par 26 points d’écart, se plaçant désormais au coude à coude avec Antranik pour le gain de cette cinquième place. Dans les autres rencontres, la hiérarchie a systématiquement été respectée, avec des victoires de Dynamo, Antranik et Sports Club Beirut, respectivement face à Homenetmen, Byblos et Atlas. A noter que Hayk Gyokchian (SC Beirut) a réussi l’exploit d’inscrire 75 points lors de la victoire de son équipe.

Résultats 20ème journée:

Sporting 20-0 Sagesse

Dynamo 128-92 Homenetmen

Antranik 119-75 Byblos

Hoops 59-85 Champville

SC Beirut 142-70

Classement :

1-SC Beirut 34 points 16 victoires 2 défaites

2-Dynamo 34 points 15v. 4d.

3-Sporting 33 points 15v. 3d.

4-Sagesse 30 points 13v. 5d.

5-Champville 29 points 11v. 7d.

6-Antranik 28 points 10v. 8d.

7-Hoops 27 points 9v. 9d.

8-Atlas 22 points 4v. 14d.

9-Homenetmen 22 points 4v. 14 d.

10-Byblos 21 points 2v. 17 d.

11-Annibal 19 points 1v. 17d.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !