La réalisatrice Jane Campion, favorite dans la course aux Oscars, a présenté lundi ses excuses aux championnes de tennis Serena et Venus Williams pour des propos " irréfléchis " qu’elle a tenus la veille lors d’une cérémonie de remise de prix.

La cinéaste néo-zélandaise a provoqué un scandale après avoir reçu le trophée du meilleur réalisateur décerné à Los Angeles par les critiques de cinéma pour son film " The Power of the Dog ".

Sur la scène dimanche soir, Jane Campion avait commencé par célébrer tous les talents féminins réunis dans la salle, citant en particulier les sœurs Williams qui étaient présentes aux côtés de Will Smith, vedette du biopic consacré aux championnes, " La Méthode Williams ".

" Serena et Venus, vous êtes de telles merveilles… mais vous n’avez pas, comme moi, à jouer contre les garçons ", a-t-elle lancé.

Ce commentaire inattendu a déchaîné une pluie de réactions outrées, dénonçant des propos souvent jugés comme sexistes et racistes. Des extraits de l’incident, où l’on peut voir l’air désabusé de Venus Williams, ont fait le tour des réseaux sociaux.

Lundi, Jane Campion s’est empressée de présenter ses excuses. " J’ai fait un commentaire irréfléchi comparant ce que je fais dans le monde du cinéma à tout ce que Serena Williams et Venus Williams ont accompli ", écrit-elle dans un communiqué cité par les médias américains.

" Je n’avais pas l’intention de dévaloriser ces deux femmes noires légendaires et athlètes de niveau mondial ", poursuit la réalisatrice, soulignant au passage qu’elles ont bien disputé des matches contre des hommes au cours de leur carrière.

Les deux championnes ont toutes deux remporté des tournois du Grand Chelem en double mixte.

" La dernière chose que je souhaiterais serait de diminuer le mérite de ces femmes remarquables (…) Serena et Venus, je vous demande pardon et je vous célèbre totalement ", conclut la cinéaste.

Le scandale des Critics Choice Awards menaçait d’éclipser les succès en série de Jane Campion, qui a également été primée ce week-end par les Bafta britanniques et les prix de l’association des réalisateurs américains, les Directors Guild Awards.

" The Power of the Dog " et sa réalisatrice figurent parmi les grands favoris des Oscars, récompenses suprêmes du cinéma américain, qui seront remis à Hollywood le 27 mars.

© AFP

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !