Lost in the Right Direction est la deuxième exposition d’Art Design Lebanon (AD Leb), un espace culturel et une plateforme numérique dédiés au soutien de la production culturelle et artistique au Liban et dans la région. En collaboration avec la direction générale des antiquités du ministère de la Culture et avec le soutien de l’Institut français au Liban, des œuvres contemporaines d’artistes, de designers et d’artisans confirmés et émergents sont présentées sur un site archéologique sur les hauteurs à l’est de Beyrouth dans le cadre d’une rare exposition publique en plein air.

Une combinaison de sculptures, de photographies, de dessins, de textiles et de design sont installés à Deir el-Kalaa – un site romain byzantin dans le village de Beit Meri –, créant un dialogue entre l’art et l’artisanat contemporains et anciens. En encourageant une étroite collaboration entre les 37 artistes, designers, artisans et collectifs participants, AD Leb vise à briser les stéréotypes qui séparent ces disciplines et à remettre en question la tradition qui consiste à les exposer séparément. Parmi les œuvres d’art variées, les thèmes récurrents sont la nature et les paysages libanais, les troubles politiques et les bouleversements engendrés par la pandémie, les traditions et les rituels, le temps qui passe, la perte, la mémoire et l’espoir.

Pour faciliter une approche exhaustive, les créatifs participants ont reçu des visites du professeur d’archéologie Assaad Seif afin de guider leurs travaux. Il en résulte des pièces qui s’inspirent de l’énergie de Deir el-Kalaa et la restituent, contribuant ainsi à l’objectif d’AD Leb de faire revivre un site historique riche et de réhabiliter un espace public en plein air – ce qui fait cruellement défaut au Liban – pour que les gens puissent en profiter.

L’artiste plasticien Nathaniel Rackowe s’est inspiré de deux dessins non exécutés encore de Gaïa Fodoulian pour produire l’œuvre sculpturale et abstraite Drop by Drop. Elle a été en partie influencée par les esquisses préparatoires de Fodoulian pour une œuvre inspirée par les stalagmites de la grotte de Jeita, au Liban. Les lignes fracturées des poutres en acier inoxydable, qui font écho aux ruines et aux structures désintégrées de Deir el-Kalaa, sont ponctuées de gouttes de lumière qui laissent entrevoir un avenir plein d’espoir. L’artiste textile Adrian Pepe a collaboré avec Bisat al-Rih, un groupe de femmes artisanes libanaises qui travaillent la laine et utilisent des techniques traditionnelles de tissage pour créer des tapis et des tapisseries. Grâce à un processus de filage, de broderie à la main et de feutrage, la laine est transformée en œuvres d’art chargées d’émotion, de mythologie et de symbolisme. Pepe présente une carte du ciel brodée – inspirée par la façon dont les bergers se fiaient aux étoiles pour se guider – dans un espace aménagé. Ce macrocosme en laine, qui s’étend du sol au plafond, fait référence au feutre, le textile d’origine, et à son lien avec les anciennes traditions nomades. En ces temps incertains, les œuvres de Pepe évoquent une compréhension dormante et plus tangible de la nature et d’une forme d’existence primitive et ancrée. L’artiste Christine Safatly présente des dessins et des assemblages multimédias – comprenant, entre autres, du fusain, de la peinture à l’huile, du sucre, du latex, du fil de fer, du tissu et du carton – qui explorent la corporalité sexuée, les formes d’aliénation et les luttes socio-économiques collectives, inspirés par ses expériences de vie en tant que femme au Liban.

Le titre de l’exposition, Lost in the right direction, est une citation tirée de la page Instagram de Gaïa Fodoulian. Designer en herbe elle-même, Gaïa a développé l’idée d’AD Leb au début de 2020 avant son décès prématuré à la suite de l’explosion du port de Beyrouth le 4 août de la même année.

Annie Vartivarian, directrice d’AD Leb, confie à Ici Beyrouth: Dirigé par la vision de Gaïa, notre travail est axé sur la promotion des créateurs locaux et régionaux – artistes, designers, architectes, artisans et fabricants – ainsi que sur la défense de la préservation du patrimoine territorial et la mise en lumière des espaces oubliés; sur la création d’un dialogue entre toutes les formes de création; sur l’encouragement des artistes et des designers à rester au Liban; et sur le soutien de la communauté au sens large par le biais de l’art, du design, de l’artisanat et de l’histoire.

Artistes, designers, artisans et fabricants participants: Élias et Yousef Anastas; Lara Baladi; Bokja (Huda Baroudi et Maria Hibri); Bisat al-Rih; Samer Bou Rjeily; Claudia Chahine; Karen Chekerdjian; Nohad el-Daher; Oliver De Gem; Gilbert Debs; Nada Debs; Gaïa Fodoulian; Nouhad Hannaddaher; Hatem Imam; Rina Jaber; Roger Gemayel Lighting; Khalife Glass (Nisrine Khalife); Mohamad Kanaan; Natasha Karam; Marm Group Stone; Paul Merhy; Élie Morcos; Kamil Mrad; Hussein Nassereddine; Opus Magnum Gallery; Adrian Pepe; Nathaniel Rackowe; Pierre Rajha; Safa Group (Marwan Bou Ghanem); Mahmoud Safadi; Christine Safatly; Roula Salamoun; Ieva Saudargaitė Douaihi; Caroline Tabet; Sibylle Tarazi; et Christian Zahr.

Scénographie de l’exposition par: Hala Younès

La créatrice Gaïa Fodoulian a développé l’idée d’AD Leb au début de 2020. Passionnée d’art, elle croyait en l’importance de soutenir et de mettre en valeur le travail des artistes et des designers locaux et internationaux et espérait réaliser cette mission grâce à sa plateforme. Le travail de Fodoulian a été interrompu le 4 août 2020 lorsqu’elle a été tuée dans l’explosion du port de Beyrouth. Sa mère, la mécène et galeriste Annie Vartivarian, réalise cette vision en hommage à sa fille.

AD Leb est une galerie à but non lucratif. Tous les bénéfices seront versés à l’association Gaïa Fodoulian, une organisation qui soutient et soigne les animaux dans le besoin et fournit une assistance aux sauveteurs d’animaux – une cause à laquelle Fodoulian était profondément attachée tout au long de sa vie.

Informations pratiques:
Adresse: site archéologique de Deir el-Kalaa, Beit Meri
Dates: du 4 décembre 2021 au 9 janvier 2022
Heures d’ouverture: du mardi au dimanche, de 10h à 16h

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !