"Nous avons surtout besoin de vivre et de croire à ce qui nous fait vivre. " C’est en citant Antonin Artaud que je présenterai l’art architectural de la vie que Karim Nader met en valeur à travers son œuvre et surtout dans son livre For a Novel Architecture. Ciné-Roman 2000-2020 publié en 2021, aux éditions LetteraVentidue en Italie.

Cet architecte, qui professe entre le Liban et Paris, invite chacun de nous à être "l’architecte de sa propre vie".

Son message est en effet une invitation à vivre dans un espace créatif et particulier à chaque situation, de façon narrative. Comme un roman. D’où la forme et le titre de son ouvrage – dont le mot "Novel" porte une double connotation (roman et nouveau) – qui sont un hommage à l’héritage du "nouveau roman".

Pour une nouvelle architecture nous fait donc automatiquement penser à Pour un nouveau roman d’Alain Robbe-Grillet et nous emporterait vers un nouvel espace, une nouvelle narration de la vie.

Si l’on n’a pas envie de lire, on serait quand même sensible à l’image qui retrace cette rétrospective de vingt ans de carrière, sous forme de scénario cinématique.

La vision architecturale et la pensée philosophique de Karim Nader sont ainsi développées en trois chapitres. Il s’agit surtout d’expérience humaine et de vécu de chaque espace, étape par étape. Ce sont, par rapport à l’auteur, des moments uniques qui pousseraient chacun de nous à devenir le créateur conscient de sa propre vie, l’architecte de sa propre destinée.

Le livre retrace donc l’histoire de 32 projets construits et non construits représentés uniquement sous forme d’une série narrative de photographies.

L’œuvre de Karim Nader comprend des maisons uniques telles que la maison à Amchit, Villa Kali ou, plus récemment, la maison On the Rocks à Faqra ou la Glass House de Baakline. Il est aussi l’auteur de la rénovation en cours et très attendue de l’immeuble de l’Union à Spears (Beyrouth), de La Tour à Caracas (Beyrouth) ainsi que l’immeuble CMA de la Banque du Liban. Il a aussi rénové et réparé dix écoles publiques après l’explosion du 4 août 2020.

À l’âge de 3 ans, Karim Nader construit déjà ses rêves d’architecture à travers les fameuses briques de Lego. Il sait dès lors, consciemment ou inconsciemment, que sa mission de vie serait ancrée sur la fiction de l’architecture d’un monde meilleur. Il vit dans un roman (the novel) et il maintient sa "passion fixe", telle celle de Philippe Sollers, en résistant à l’appât du capital et à l’envahissement de la technologie. Il persiste à sa passion et il fixe son art dans un idéal qui lui est cher: la bonne cause de l’architecture vivante.

C’est ainsi que le livre de Karim Nader cache un message purement spirituel. Message qui lui a valu le Geste d’Or 2021 pour son travail auquel il voudrait toujours attribuer un sens tout en faisant ce qu’il aime.

"J’aime apprendre. J’aime enseigner", disait Alain Robbe-Grillet, et c’est aussi à cet auteur que Karim Nader s’identifie puisqu’il a été catégorisé dans la rubrique "recherche et pédagogie".

Le Geste d’Or est une Association indépendante et transversale des métiers du bâtiment, présente partout en France, qui rassemble maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises, gestionnaires, chercheurs et usagers. Elle a récompensé le livre For a Novel Architecture de Karim Nader à Paris le 2 décembre 2021 en présence du président délégué Pascal Payen-Appenzeller et des membres du jury du prix du Geste d’Or dans la catégorie "architecture et recherche" pour sa valeur philosophique et pédagogique.

Tout art dégagerait, à la production de l’œuvre, une image représentant sa vérité profonde. Tout comme Le Théâtre et son double d’Antonin Artaud repose sur la primauté de la culture, Karim Nader insiste dans sa mission architecturale à vivre poétiquement, humainement et naturellement en harmonie avec les sentiments créés dans une relation avec l’espace, le client et chaque différente situation.

Il s’agirait peut-être d’architecture et de son double ou aussi de roman dans l’architecture. J’aurais ouï dire que Karim Nader serait actuellement en train de mettre en œuvre l’architecture d’un roman, en bonne et due forme.

For a Novel Architecture – Ciné-Roman 2000-2020 de Karim Nader, éditions LetteraVentidue, 2021.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !