Gaël Monfils a déclaré forfait mardi pour le match de barrage de Coupe Davis contre l’Equateur la semaine prochaine à Pau.

" J’ai subi un petit pépin de santé (probablement suite à ma troisième dose de vaccin) ", précise-t-il sur son compte Twitter. " Sur les conseils de mon médecin, j’ai décidé de prendre du temps pour me reposer. Je ne pourrai donc malheureusement pas jouer la Coupe Davis la semaine prochaine. "

" J’espère pouvoir revenir aux Etats-Unis ", où se déroule le Masters 1000 d’Indian Wells du 10 au 20 mars, ajoute Monfils, qui n’avait plus été convoqué en Coupe Davis depuis 2019.

Le N.1 français avait perdu sèchement dès son entrée en lice début février à Montpellier contre le Suédois Mikael Ymer, une semaine après sa défaite en quart de finale de l’Open d’Australie contre l’Italien Matteo Berrettini.

Le capitaine de Coupe Davis Sébastien Grosjean s’était cependant montré rassurant. " Il a eu une arrivée un peu plus tardive (ndlr: en raison de l’Open d’Australie). Il a aussi dû faire sa troisième dose de vaccin (contre le Covid-19, ndlr). Je ne suis pas du tout inquiet, il va récupérer ", avait expliqué Grosjean lors de l’annonce de l’équipe pour le barrage contre l’Equateur, les 4 et 5 mars à Pau.

Douze pays doivent se qualifier pour les phases finales de la Coupe Davis via un match de barrage, auxquels s’ajoutent quatre pays, directement qualifiés: les finalistes de la dernière édition Russie et Croatie, ainsi que deux invités, la Grande-Bretagne et la Serbie.

Lors de l’édition 2021, la France, avec un groupe rajeuni, avait été éliminée fin novembre dès la phase de poules, n’ayant pu terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes des six groupes.