Si Tahiti est réputée pour ses magnifiques perles de culture, dans d’autres pays, certaines perles poussent comme des herbes folles. En effet, sur le plan académique, certains étudiants font des hors-pistes loufoques qu’Ici Beyrouth partagera avec vous dans une chronique récréative qui tombe à pic dans ces moments de pandémie et de crise. À vos fous-rires! 

– La phase orale est la phase où l’enfant est en contact physique quasi continu avec sa mère, cela est dû principalement à son allaitement continu lui aussi.

– La phase anale est la phase pendant laquelle l’enfant développe ses muscles à travers la manipulation interne de ses excréments.

– L’enfant manipule ses parents à travers sa manipulation intérieur.

– C’est l’âge où se fait introduire les interdits.

– Le sein de la mère durant l’allaitement provoque chez le garçon une éjaculation.

– Le garçon à 3 ans a saisi son sexe.

– Le garçon veut attirer l’attention de son père, c’est pourquoi il lui dit des choses bizarres.

– L’enfant remarque que les autres enfants sont fait comme lui et il découvre ainsi la différence des sexes.

– Après que l’enfant puisse marcher et utiliser leur mains, ils aquièrent la capacité de faire sortir leurs excréments seuls.

– Après une tétée, le garçon et la fille sont en cas d’éruption.

– A 3 ans la fille commence l’héxébitation de son corps.

– Le stade phallique est caractérisé par l’attirance des enfants vers les parents de même sexe.

– Le sévrage désigne le fait d’alléter le seins de sa mère que l’on nomme la sucion.

– Le sévrage c’est le stade anal lorsque la mère arrête de taiter son enfant.

– Avec le temps, la fille se sépare de sa mère en se retournant vers son père qui lui à un gros pénis.

– Le garçon va avoir une relation d’ambivalence avec sa mère qui ne l’aide pas à avancer dans son projet sexuel.

– La libido est satisfaite par la succession orale.

– Les pulsions sexuelles vont enrichisser la moralité de chaque individu mais aussi dans la société.

– Au stade oral, à partir de 2 ans, l’enfant devient conscient lui seul qu’il veut sucer le sein de sa mère, à cause des pulsions qui le poussent à le faire.

– Au stade anal commence à maîtriser ses muscles et son sphincter renonçant à donner son caca.

– Au stade phallique l’enfant fait des liens avec le même sexe pour construire des liens et une vie sociale.

– Le vagin est la zone érogène dans laquelle se rassemblent tous les fantasmes pulsionnels.

– Lors du sevrage l’enfant comprend qu’il ne peut pas manger toujours le téton de sa mère.

– On doit expliquer à l’enfant à quoi servent ses érections et quel rôle joue son pénis dans la prévention.

– Contrôler nos pulsions c’est ne pas avoir de relations sexuelles quand on est mariés.

– Si la personne ne fait rien pour éliminer les pulsions, elles s’accumulent et vont rendre le contrôle du corps dont les tiques.

– Le stade oral c’est le plaisir bucolibale.

– L’enfant touche ses organes sexuels et se masturbe pour atteindre la libido.

– Le sein ou la taitée va se transformer par exemple en une cigarette au futur.

– Au stade oral la zone hétérogène est la bouche.

– Le stade génital est le stade où l’adolescent se pose sur ses organes génitaux.

– Le stade anal c’est où l’enfant apprend à retenir ou à éjaculer ses excréments.

– La découverte du sex est très importante chez l’enfant.

– Au stade anal la mère est égale aux excréments.

– Au stade anal l’enfant retient ses excréments pour se soumettre et les relache pour s’affirmer.

– L’enfant découvre l’absence du pénis chez sa mère et sa sœur et il pense que le pénis chez eux est caché dans le phoetus.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !