Dernière ligne droite avant les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. La troisième journée de la phase de poules débute mardi, avec quatre matchs au programme et autant de billets à composter pour la phase finale. Dans le groupe A, les Pays-Bas doivent assurer un résultat face au Qatar, tandis que l’Equateur et le Sénégal promettent une opposition spectaculaire pour le dernier sésame. Parallèlement, dans le groupe B, le pays de Galles essayera de créer l’exploit contre l’Angleterre, alors que le choc Iran-Etats-Unis fera forcément un déçu.

17h00: Pays-Bas-Qatar

Montrer un autre visage, tel est l’enjeu pour les Pays-Bas, en tête du groupe A, après une dernière prestation insipide contre l’Equateur (1-1), et le Qatar, pays hôte déjà éliminé de la compétition. Si un match nul enverrait les Oranje de Louis van Gaal en huitièmes de finale, une défaite face aux Qatariens de Félix Sanchez, combinée à une victoire du Sénégal contre l’Equateur, signifierait leur élimination. Les coéquipiers de Memphis Depay ont donc tout intérêt à chercher la victoire, afin de s’assurer la première place, et un adversaire plus clément en huitièmes de finale.

17h00: Equateur-Sénégal

Malgré sa victoire inaugurale contre le Qatar (0-2) et sa belle prestation face aux Pays-Bas (1-1), rien n’est fait pour l’Equateur. La Tricolor de Gustavo Alfaro pourrait en effet être éliminée en cas de défaite contre le Sénégal, mardi. Victorieux face aux Qatariens (1-3), les Lions de la Teranga d’Aliou Cissé ne sont qu’à un point des Equatoriens, deuxièmes du groupe A, et ont donc toutes les raisons de croire à une qualification en huitièmes de finale. L’expression " malheur aux vaincus " prend tout son sens.

21h00: pays de Galles-Angleterre

Célèbres voisins, l’Angleterre (4 points) et le pays de Galles (1 point) sont aux antipodes du groupe B. Après leur terne match nul contre les Etats-Unis (1-1), les Anglais de Gareth Southgate ont quasiment assuré leur qualification en huitièmes. L’équation est différente pour les Gallois de Robert Page, qui n’ont pas d’autres choix que de battre les Anglais avec un écart de buts important pour espérer entrevoir les huitièmes de finale. Une mission presque impossible pour des Dragons qui n’ont plus battu les Three Lions depuis un match amical en mai 1984 (1-0).

21h00: Iran-Etats-Unis

Pour l’histoire. Deuxièmes du groupe B après leur victoire sur le fil contre le pays de Galles (2-0), les Iraniens ont l’occasion, pour leur sixième participation à une Coupe du monde, de se qualifier pour les huitièmes de finale. Pour cela, la Team Melli de Carlos Queiroz devra obtenir la victoire ou le nul face à la Team USA de Gregg Berhalter, qui doit gagner pour poursuivre l’aventure. Au-delà du sportif, cette affiche entre l’Iran et les Etats-Unis a aussi une portée symbolique, étant donné les tensions diplomatiques entre ces deux pays. Lors du Mondial 1998, les Iraniens étaient venus à bout des Américains (2-1), et avaient célébré cette victoire comme une qualification en phase finale.

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !