Le président de la Chambre Nabih Berry a convoqué mercredi les députés à une séance le 7 décembre prochain à 11 heures pour étudier le mécanisme de poursuite de responsables impliqués dans le dossier des télécommunications. Un dossier auquel tient le bloc du Hezbollah en particulier. Le député Hassan Fadlallah avait annoncé il y a trois semaines " l’intention (de parlementaires) de porter plainte contre des ministres " et défendu la nécessité d’amender à cette fin, par souci d’efficacité, les mécanismes légaux existants relatifs aux poursuites judiciaires des ministres.

Bien que la Chambre soit un collège exclusivement électoral depuis le 21 octobre dernier et jusqu’à l’élection d’un nouveau président de la République, en vertu de la Constitution, le président de la Chambre avait fait valoir il y a deux semaines son intention de convoquer la Chambre à des séances législatives " chaque fois que cela serait nécessaire ".

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter signup

Please wait...

Merci de vous être inscrit !